La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

La population France votera pour élire leur futur nouveau Président de la République.

Parmi les personnes que la population française plébiscite pour cette élection majeure en France, l’ancien. Ministre de l'Économie, de l’industrie et du numérique, monsieur Emmanuel MACRON, un « homme politique » enfin il est plus économiste que politique.

Monsieur Emmanuel MACRON au 30. Août 2016, annoncé par une conférence de presse qui avait notifié au Président de la République française, monsieur François HOLLANDE, sa démission au poste de ministre. Monsieur MACRON avait au mois d’avril 2016 lançait le mouvement « En. Marche ! », quel est à l’heure actuelle le plus jeune parti politique en France.

Le but du parti « En marche ! » de l’ancien ministre est de rassembler la population de tous bords politique (Droite-Centre-Gauche) dans le cadre d’une démarche d’idée pour réformer la France et la politique en France pour qu’enfin la population française ait une écoute toute particulière.

D’ailleurs de nombreux hommes et femmes politiques ont annoncé leurs sympathies face à la démarche de l’ex-ministre de l’Économie français. Mais naturellement cela ne plaît pas aux candidats déclarés à la course présidentielle. Monsieur François HOLLANDE, actuel. Président de la République et futur candidat à sa réélection a demandé aux responsables politiques de son camp (Parti Socialiste) de détruire politiquement son ancien collaborateur et ministre Emmanuel MACRON par tous les moyens possibles et surtout de le discréditer auprès de la population française. D’ailleurs, le Président François HOLLANDE a eu le soutien de monsieur François BAYROU, Président du MoDem (Parti Politique du Centre) dans les diverses attaques contre Emmanuel MACRON. Ce qui étonne le Président de l’U.D.I, monsieur Jean-Christophe LAGARDE, trouve l’attitude du Président du MoDem étrange.

« En 2011, François BAYROU demandé que les politiques de Droite, du Centre et de la Gauche, se rencontrent et se parle pour faire changer les choses et que la France va mieux. Et aujourd’hui qu’un homme de Gauche veut rencontrer, rassemblé et parlé, François BAYROU lui ferme la porte et l’attaque à tout bout de champ. Franchement je ne comprends pas François BAYROU. » déclaration du Président de l’U.D.I. sur France Info, le 24/09/2016 à 08h45.

Par ailleurs, la purge au Parti Socialiste va dans très peu de temps commencer, pour les personnes ayant soutenu le mouvement « En marche ! » et monsieur Emmanuel MACRON. Cela est une annonce même de la direction du Parti via monsieur Jean-Claude CAMBADELIS.

Dans un sondage réalisé par nos soins dans 50 villes de France entre le 2 septembre 2016, et le 20 septembre 2016, ayant interrogé 21 000 personnes sur la seule sont unique question :

Quelle est la personne que vous voudriez voir Président de la République lors des élections de 2017 ?

Voici ce qui résulte :

Emmanuel Macron: 7 563 personnes (soit environ 36,014 %)

Alain Juppé: 5 468 personnes (soit environ 26,038 %)

Nicolas Sarkozy: 3 620 personnes (soit environ 17,238 %)

Marine Le Pen: 2 115 personnes (soit environ 10,071 %)

Bruno Le Maire: 725 personnes (soit environ 03,452 %)

François Hollande: 425 personnes (soit environ 02,023 %)

Ne se prononce pas: 1 084 personnes (soit environ 05,161 %)

(Marge d’erreur de 0,003 %)

 

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

 

The France population will vote to elect their new President of the Republic.

Among the people that the French population plebiscite for this major election in France, the former. Minister of economy, industry and the digital, Mr Emmanuel MACRON, a 'politician' Finally it was more than a political economist.

Mr Emmanuel MACRON to 30. August 2016, announced by a press conference which was notified to the President of the French Republic, Mr François Holland, his resignation to Minister. Mr MACRON had in the month of April 2016 launched the movement "En Marche ! ', which is currently the youngest political party in France.

The party "En Marche!" on the former Minister's goal is to bring together people of all political stripes (left-center-right) as part of a process of idea to reform the France and politics in France so that finally the French population has a special look.

In fact many men and women politicians announced their sympathies with the approach of the former french Minister of the economy. But naturally this does not please the candidates reported to the presidential race. Mr François Holland, current. President of the Republic and future candidate for re-election asked his camp (Socialist Party) politicians to politically destroy his former collaborator and Minister Emmanuel MACRON by all possible means and to discredit him with the French population. Besides, President François HOLLANDE had the support of Mr François BAYROU, President of the MoDem ( Centre Party) in various attacks against Emmanuel MACRON. What surprised the President of the U. D.I, Mr Jean-Christophe LAGARDE, is the attitude of the strange MoDem President.

"In 2011, François BAYROU asked that politicians on the right, the Center and the left, meet and talk to make a difference and the France's better." And today as a man of the left wants to meet, gathered and talked, François BAYROU him shut the door and attack all the time. Frankly I do not understand François BAYROU. "statement by the President of the U.D.I. on France Info, 09/24/2016 at 08:45 am.

Moreover, the purge by the Socialist Party going in very little time, for people who supported the movement "On!" and Mr Emmanuel MACRON. This is an announcement of the leadership of the party through Mr Jean-Claude CAMBADELIS.

In a poll conducted by us in 50 cities across France between September 2, 2016, and on 20 September 2016, having interviewed 21 000 persons on the single are single issue:

Who is the person you would like to see the President of the Republic elections in 2017?

Here are the results:

Emmanuel Macron: 7, 563 people (approximately 36.014%)

Alain Juppé: 5,468 people (approximately 26.038%)

Nicolas Sarkozy: 3,620 people (approximately 17.238%)

Marine Le Pen: 2,115 people (approximately 10.071%)

Bruno Le Maire: 0,725 people (approximately 03.452%)

François Hollande: 0,425 people (approximately 02.023%)

Does not: 1,084 people (approximately 05.161%)

(0.003% error margin)